Saint-Augustin-de-Woburn
 

Histoire

La fondation de Saint-Augustin-de-Woburn se réalise à partir de 1880. Sous la poussée d’opérations visant la colonisation francophone, des Français de Bretagne et de Vendée s’installent dans le canton de Woburn, au cœur de la colonie de Channay. Ils érigent ensuite, sur recommandation de Mgr Antoine Racine, évêque du Diocèse de Sherbrooke et président de la Société de colonisation de la Cité de Sherbrooke, une mission et une paroisse qu’ils baptisent en 1898 du patronyme actuel pour honorer le saint patron et une bienfaitrice, Dame Augustine Duval. Située au sud de Lac-Mégantic et à l’est de Notre-Dame-des-Bois, la municipalité constitue une des portes d’entrée vers les États-Unis. Elle est établie sur un territoire boisé, au pied du mont Gosford, à 1 193 mètres d’altitude, ce qui lui confère un caractère unique. En plus d’exploiter trois scieries et une usine ultramoderne de transformation du bois, les Woburnois et Woburnoises profitent de la zec Louise-Gosford ainsi que de la Forêt Habitée du mont Gosford.

Vous aimeriez en connaître davantage sur l’histoire de Saint-Augustin-de-Woburn, demandez à consulter le livre du centenaire publié en 1997.

590, rue Saint-Augustin, Saint-Augustin-de-Woburn (Qc) G0Y 1R0 | Téléphone : 819-544-4211 Recevez de nos nouvelles par courriel
Tous droits réservés © 2020 Municipalité de Saint-Augustin-de-Woburn